SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

A Ouagadougou, le septième art véhicule l'espoir d'un monde sans pauvreté

OUAGADOUGOU, le 16 avril 2013 - La Banque mondiale a renouvelé son soutien au septième art en participant pour la deuxième fois au festival panafricain de cinéma de Ouagadougou (Fescapo) et en décernant le "prix de l'espoir au jeune réalisateur burkino-guinéen Abraham Fofana pour son documentaire "Le bois de la survie".

Ce prix, créé en 2011, et doté de 6000 dollars US (soit 3 millions de F CFA), récompense l'œuvre qui met le mieux en lumière les efforts de développement en matière de diversification économique. "Le bois de la survie", documentaire de 52 minutes, lauréat de l'édition 2013 du festival, met en scène des femmes qui collectent du bois (le bois de chauffe étant leur seul moyen de survie) et risquent leur vie pour nourrir leur famille et éduquer leurs enfants. Recevoir ce prix "est quelque chose d'inattendu mais qui me donne beaucoup d'espoir pour la suite de ma jeune carrière", confie Abraham Fofana.



LES POINTS MARQUANTS
* "Le prix de l'espoir" a récompensé "Le bois de la survie", documentaire qui met en lumière le travail dangereux des ramasseuses de bois
* La Banque mondiale a créé ce prix en 2011 dans le cadre du festival panafricain de cinéma d'Ouagadougou
* En Afrique, l'industrie du cinéma est un vecteur de sensibilisation du grand public et un acteur économique à part entière




LIRE L'INTÉGRALITÉ DE L'ARTICLE sur BaobabAfrique

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de