SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Décès de Loti-K

  • Décès de Loti-K
Publié le : 20/08/2014
Source : http://emergence226.blogspot.com

DECES DE L'ARTISTE-MUSICIENNE LOTI-K, SON PARCOURS
Les études l'avaient prédestiné à la comptabilité, son expérience de la vie aux affaires, et finalement Charlotte KARAMBIRI aliasLOTI-K fut emportée par la plus grande de ses passions : La musique
 Née le 27 octobre 1973 à Bobo Dioulasso, LOTI-K gagne ses premières pulsions musicales à l'école primaire publique Centre B de Bobo Dioulasso où elle obtient son Certificat d'Etude Primaire (CEP).
 Du Lycée Promotion de Bobo Dioulasso où ses études du 1ercycle furent sanctionnées par le Brevet d'Etude du Premier Cycle (BEPC), elle effectue ses toutes premières expériences de chanteuses dans l'orchestre du lycée et dans les semaines culturelles scolaires avant de réorienter ses études vers la comptabilité au collège Technique Madame Bambara de Ouagadougou où elle obtient son Certificat d' Aptitude Professionnel (CAP).
 
 Partagée entre son affaire de restaurant, ses études et la musique, LOTI-K s'engage en 1998 de plein pied dans la musique en devenant chanteuse de piano bar au Makno. Du makno, elle intègre l'orchestre du Matata avant de rejoindre l'orchestre Silodiata du grand Ousmane Baldé en 2000. L'orchestre le Silodiata allie concerts et tournées et cultive en LOTI-K une capacité extraordinaire d'auteur compositeur interprète. Elle recadre ses compositions et enregistre dans le courant du premier trimestre de l'année 2002 son tout premier album qu'elle baptise '' Passion Absolue''.
 Ce premier album aux couleurs latino avec une sensibilité traditionnelle a bénéficié des touches exceptionnelles de José Donas et d'Ousmane Baldé et ouvre à LOTI- K  le chemin des grands spectacles.
Elle fut sollicitée alors sur plusieurs scènes de spectacles et partage même des scènes avec Neil Oliver (Benin) en octobre 2002, Koumba Gawlo (Sénégal) en 2003 ou encore Sheela (Congo RDC) en 2004.  Des festivals tels le FESPACO 2003 et 2005, SIAO 2004, SITHO 2005, la SNC 2006 ont brillé de son empreinte.
 Des tournées telles celle initiée par l'artiste chanteuse SAMI RAMA en 2007 à travers tout le Burkina Faso pour marquer la solidarité des artistes avec les victimes de la crise en Côte d'Ivoire a permis à LOTI-K de nouer de véritables attaches avec ses fans.
LOTI-K retrouve son public en 2009 avec un nouvel album de 11 titres intitulé « Regard ».
Cet album auto produit et plongé dans l'option de variété des styles de musique tels le Zouk, les musiques urbaines ou encore tradi- moderne a confirmé la qualité de sa voix hautement perchée dans l'excellence.
 « Regard » chanté en Dioula, Samo et Français laisse éclater l'appel de cœur de LOTI-K porté sur la paix et la protection des droits des enfants. Avec cet album LOTI-K communie avec ses fans dans un grand concert au Jardin de la musique Reemdoogo avant d'inviter l'artiste musicien YONI sur un single spécial pour la paix intitulé '' sel de l'amour'' dans le cadre de la célébration de la Journée du « Souvenir et de la promotion des droits humains » le 30 mars 2009 à Zorgho.
LOTI-K passe dans l'émission Métronome LIVE de Malcom Bationo avant de partir en mars 2010 pour Bamako au Mali sous l'invitation de la structure de production Malienne Mali K7 avec qui elle signe un contrat d'édition. Dans le cadre de la promotion de cet album « Regard » au Mali, LOTI - K se livre à cinq (5) spectacles de promotion à Bamako et à Dioila.
 
 
L'artiste fébrile sur le plan santé dès son retour à Ouagadougou en mai 2010, décroche de ses ardeurs à la scène avant de revenir en 2011 avec des ambitions encore plus prononcées. Elle entame des collaborations artistiques tantôt avec Séraphin Sanou, Victor Démé ou encore avec le Franco algérien Nadir Ouzrout.
LOTI-K remonte sur scène en faveur du Festival GNOGOBIN en décembre 2011 à Bobo Dioulasso et poursuit sa razzia des scènes et se fait particulièrement remarquer sur le Festival Bois d'ébène de Bobo Dioulasso en février 2012, le Festival ''ça manqué'' de Bobo en mars 2012 puis suivra le SIAO 2012.
C'est dans l'élan de cette nouvelle énergie que le Major de la Musique du Burkina Faso Seydoni Production la retient en toute légitimité pour la production de son troisième album.
L'année 2013 mobilise les énergies de LOTI-K, d'abord sur son concert à l'occasion du FESPACO en février et sur l'enregistrement de son nouvel album dans les Studios Seydoni Production. Ce nouvel album de 10 titres que LOTI-K appelle « Sacrifice » bénéficie de la largesse artistique de grand noms de la musique Burkinabè tels Eugene Kunker, Sylvain Dando Paré, François Obama, Séraphin Sanou, Issouf Diabaté, Solo Dja Kabaco, les Frères Diarra ou encore Tim Winsey .
« Sacrifice » sonne variété et exalte entre autre un message de paix, d'amour et de fraternité. 
Grande Dame de cœur à la voie exceptionnelle, séduisante, limpide et suave, LOTI-K se révèle être une valeur sûr de la nouvelle génération des artistes qui montent.
En début 2014, plus motivée que jamais elle est frappée à nouveau par une rechute de sa maladie. Elle est évacuée en Tunisie pour des soins. A son retour de Tunisie en avril, Loti-k reste très fébrile sur le plan santé mais très combative. Au moment où l'espoir était encore permis et contre toute attente Loti-K fais à nouveau une rechute le 6 aout 2014 où elle se relèvera plus.
Abandonnant ainsi son album, son clip espérait tourner en septembre et ses fans. 

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de