SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Festival fête de la musique 10e édition : Les promoteurs promettent un événement riche en couleurs

Festival fête de la musique 10e édition : Les promoteurs [...]
Publié le : 11/06/2015
Source : Lefaso.net

Partagez :

En prélude à la célébration de la 10e édition du festival « fête de la musique », le promoteur du festival, Alexis Allognon, assisté du président du comité d'organisation et de Ismaël Ouédraogo, a animé une conférence de presse, ce mardi 9 juin 2015, au Mask night-club. Ce grand rendez-vous de la musique organisé par la structure exit managment se tiendra du 19 au 20 juin à la place de la révolution. Les éléments majeurs pour cette édition : les spectacles live et Play back avec en tête d'affiche des artistes en vogue tels « force one », Zedess, Sana Bob, Wendy et éventuellement Floby avec en exclusivité son nouvel album.
Le festival « Fête de la musique » se veut un cadre de prestations d'artistes par excellence mais aussi un moment de retrouvailles entre amis et collègues. C'est ainsi, que le promoteur du festival, Alexis Allognon, par ailleurs responsable de « la structure exit managment » s'est réjoui du succès enregistré l'année dernière, qui du reste montre la pertinence de cette initiative qu'ils ont institutionnalisée. « Le festival vous donne rendez-vous à la place de la révolution pour trois jours de prestations musicales, d'ambiance et de convivialité. Les spectacles commenceront à partir de 18 heures jusqu'à la fin de la programmation » a-t-il dit. Le budget du festival, toujours aux dires du promoteur, n'atteint pas 50 millions de FCFA, du fait que certaines personnes hésitent toujours à accompagner le festival.
A deux semaines de l'événement, le président du comité d'organisation, Moïse Somé a confié qu'au moins 80% des réalisations sont prêts. « Notre partenaire officiel Castel Beer, mais aussi Total Burkina, nous accompagnent à pied d'œuvre pour faire de cette fête de la musique une réussite ; du côté de l'animation tous les artistes qui doivent prester ont été contactés » a rassuré M. Somé.
Quel bilan faite vous après 10 ans ? M. Allognon a affirmé que le bilan ne peut qu'être positif car le festival a grandi au fil des années. Nous avons eu du chemin, du rond point de la pate d'oie nous sommes passés par la cour du SIAO qui désormais ne répond plus à nos attentes en termes d'affluence. C'est pourquoi nous avons changé de cadre et vous l'avez remarqué depuis trois éditions maintenant, nous sommes du côté de la place de la nation, actuelle place de la révolution. L'année dernière, nous l'avons prouvé en 72 heures car la place de la nation n'a pas désempli et même qu'on a dépassé les objectifs qui nous avaient été assignés par nos partenaires.
Quels sont les caractéristiques de la 10e édition ? « Qui dit 10e édition, dit forcement quelque chose de spécial. C'est une date d'anniversaire pour nous et même qu'on avait tracé de grandes lignes pour cette édition. Mais malencontreusement, aujourd'hui je ne travaille qu'avec deux partenaires officiels. Ainsi, je ferai avec ce que les partenaires nous apporteront comme appui financier. »
Qu'est-ce que le ministère de la culture fait pour la fête de la musique ? Le ministère ne nous a jamais accompagnés dans ce projet la preuve, il a son propre plateau d'animation. Mais force est de reconnaitre qu'au Burkina « exit managment » est la structure qui dresse le plus grand plateau à l'occasion de la fête de la musique. C'est pour nous et on ne peut pas nous l'arracher. De plus, je me dis que si le ministère veut faire quelque chose, il ne revient pas à exit management d'aller se greffer sur ses plateaux mais plutôt le contraire. Cette année, je ne suis pas allé vers le ministère, je suis une structure privée qui va vers des privés et des structures qui veulent réellement accompagner à réaliser l'événement. Je puis vous dire que jusque là tout se passe bien. Mais cela ne signifie pas que nous n'avons pas besoin de leur soutien.
Aïssata Laure G. Sidibé (Stagiaire)

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de