SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Festival International de Danse de Ouagadougou : la paix au menu de la 3e édition

  • Festival International de Danse de Ouagadougou : la paix au [...]
Publié le : 22/01/2015
Source : lefaso.net

Partagez :

Après le succès des deux premières éditions, le Festival International de Ouagadougou (FIDO) prépare activement sa troisième édition. Pour parler de cet évènement culturel qui entend rendre hommage aux créations artistiques du Burkina et faire découvrir des œuvres théâtrales d'autres pays, le comité d'organisation a animé une conférence de presse le samedi 10 janvier 2015 à l'Ecole de Danse Irène Tassembedo (EDIT).
FIDO 2014 accueille, pour sa troisième édition, 23 compagnies venant de plusieurs pays dont la Tunisie, le Maroc, le Kenya, le Nigéria, le Cameroun, la France, l'Italie, le Burkina Faso, etc. Prévue pour ce tenir du 17 au 24 janvier 2015 à l'institut français de Ouagadougou et à l'atelier théâtre burkinabè (ATB), cette édition se veut particulière car elle est placée sous le signe de la paix.
Et pour ceux qui n'en savent pas trop, le FIDO est un espace de partage de la danse. C'est également un lieu d'initiation pour les spectateurs, de partage pour les danseurs et chorégraphes et un lieu d'échanges pour tous. L'objectif du FIDO est aussi de promouvoir les jeunes artistes en leur offrant la possibilité de présenter leurs œuvres lors des plateaux découvertes.
Directrice artistique et au-devant de l'organisation, Irène Tassembedo veut qu'à cette troisième édition « la danse se propage dans la ville comme une pandémie » et souhaite aussi voir « les corps se mouvoir dans chaque cour, chaque rue, chaque place publique, que chaque âme puisse trouver son propre rythme ». Les artistes conviés à cet effet iront à la rencontre de la population. Ils proposent donc des moments de danse intense et de sensibilisation dans les hôpitaux, écoles et orphelinats de Ouagadougou.
Véritable soutien à la reconnaissance des artistes africains à l'échelle internationale, il est un lieu de partage entre professionnels et acteurs culturels. L'édition 2014 du FIDO ira à la découverte d'une culture peu connue, à qui elle offre une place spéciale et c'est celle de l'Afrique du Sud. Avec un programme diversifié et riche de couleurs, le FIDO veut démocratiser l'accès à la culture. Ainsi, l'ouverture officielle aura lieu le 17 janvier. Dès le lendemain, deux évènements majeurs marqueront la journée. La chaîne humaine pour la paix à partir de 9h au barrage de Tanghin pour marquer leur engagement à la construction d'un monde de paix et le djandjoba au palais de la culture Jean-Pierre Guingane à 15h. Des spectacles se tiendront tous les soirs à l'institut français et à l'ATB. Un village de festival aura lieu à EDIT pour prolonger les festivités et favoriser les échanges. Des plateaux musicaux seront également organisés pour animer chaque fin de soirée.
Kabore S. Rosine (stagiaire)
Lefaso.net

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de