SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

FITMO 2014 : la contribution, au mieux, de l’artiste au développement durable de l’Afrique

  • FITMO 2014 : la contribution, au mieux, de l’artiste au [...]
Publié le : 17/10/2014
Source : Lefaso.net

Le Festival international du théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO) a ouvert officiellement les portes de la 14ème édition dans la soirée du vendredi 10 octobre 2014 à l'espace culturel Gambidi. Prestation de fanfare de la Garde nationale, allocutions et prestations artistiques et théâtrales ont été les temps forts de la cérémonie.
Ainsi, du 10 octobre au 05 novembre 2014, quatre pays que sont le Burkina, le Mali, le Togo et le Niger vibreront aux rythmes des Arts. Placée sous le thème : « Formation artistique et insertion socioprofessionnelle des artistes en Afrique », l'édition 2014 n'a pas dérogé à sa coutume de mobilisation de grosses figures des Arts d'Afrique et d'ailleurs.
« En 2012, nous étions ici même, devant vous pour la 13ème édition et pour rendre hommage à Jean Pierre Guingané, fondateur du festival et à la fin de cette édition, une certitude est née au sein du comité d'organisation ; c'était que nous allons réussir à organiser un autre festival FITMO. Ce jour est donc arrivé et nous sommes encore là, aujourd'hui, pour célébrer la fête des Art ; ceci, grâce à votre confiance et à votre soutien », a retracé Claude Guingané, directeur administratif du FITMO, par ailleurs directeur de l'Espace Gambidi, avant de réitérer les ambitions de ce festival créé en 1989.
Cadre de dialogue entre artistes, le FITMO, pour cette édition, regroupe plus de 200 artistes venus du Congo Brazzaville, du Cameroun, de la Centrafrique, du Gabon, du Mali, du Togo, du Niger, du Bénin, de la Côte d'Ivoire ainsi que des experts de la France et d'ailleurs.
« Un cadre de rencontres, d'échanges et de promotion des artistes et des Arts dans la ville. Son objectif ultime est d'être un festival d'intégration africaine par les Arts et par la culture. Par son action, le FITMO a fini de convaincre que l'Art et la culture sont des facteurs d'intégration, d'unité, d'unification et d'harmonie sociale qui transcende tous les clivages politiques, économiques, religieux, ethniques ou frontaliers », a démontré Dr. Hamadou Mandé, président du FITMO et directeur artistique. Déclinant l'importance du thème de l'édition 2014, Dr. Mandé a indiqué qu'il s'agit d'assurer au mieux la contribution des professionnels du domaine au développement durable de l'Afrique, dans un esprit de combat, de dialogue et de liberté. Le thème fera l'objet d'un colloque le mardi, 14 octobre à l'Université de Ouagadougou.
Plusieurs activités sont au programme de la 14ème édition parmi lesquelles, des spectacles traditionnels et modernes, des spectacles de marionnettes, des ateliers de formation en scénographie et au jeu d'acteur, l'art plastique.
Un hommage rendu à Jean Pierre Guingané
Les organisateurs ont, en ce top de départ, rendu un hommage à Jean Pierre Guingané, fondateur du Théâtre de la Fraternité et un des géniteurs du FITMO. 
Les organisateurs ont également marqué une pensée pour toutes les victimes du virus Ebola qui sévit en Afrique. C'est pourquoi ont-ils indiqué que le mot d'ordre à l'endroit des festivaliers est : « Prudence et vigilance ! ». 
L'espace culturel Gambidi, le Musée national et le village Opéra de Laongo seront les lieux d'attraction auxquels s'ajoutent les communes de Kombissiri, Koudougou, Gourcy, Tiébélé, Banfora, Bobo-Dioulasso et des arrondissements de la ville de Ouagadougou.
La cérémonie d'ouverture, marquée par des prestations de troupes musicales et théâtrales, a été présidée par le directeur général du cinéma et de l'audiovisuel, Ardiouma Soma, représentant le ministre de la culture et du tourisme.
Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de