SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

JCFA 2014 : Le Comité d'organisation s'active.

JCFA 2014 : Le Comité d'organisation s'active.
© Fespaco

Le FESPACO est en plein préparatif des 3èmes Journées cinématographiques de la femme africaine de l'image (JCFA), prévues du 3 au 7 mars 2014 à Ouagadougou et Banfora. Aussi un Comité d'organisation a-t-il été mis en place en début novembre 2013, par le Délégué Général du FESPACO, M. Michel OUEDRAOGO.

Banfora, le second site de la manifestation, situé à près de 500 km de la capitale burkinabè, a reçu récemment la visite d'une forte délégation du Comité d'organisation des JCFA. Agir dans la pro-activité est le maître-mot de cette mission qui se voulait prospective des lieux où vont se déployer les différentes activités des JCFA 2014 dans cette région des Cascades.

Le gouverneur des Cascades, les représentants des ministères de la Culture, de la Femme et des Enseignements, le haut-commissariat de la Comoé, ont été touchés et informés de l'objet de cette mission. Des entités importantes tels que le diocèse catholique, la communauté protestante, le chef de canton de la Comoé ainsi que l'Association féminine Munyu, n'ont pas été oubliés.

Ces personnalités respectives ont exprimé leur disponibilité et engagement pour la réussite des JCFA 2014. Cela est nécessaire au vu des activités prévues, allant des projections de films au marché du film en passant par les rendez-vous professionnels. Ce qui sous-entendait que le comité se préoccupât des espaces appropriés pour ces activités, y compris les lieux d'hébergement.

La presse locale n'a pas été occultée. Aussi, la visite s'est-elle étendue aux Radio catholique Terya, Radio Munyu et Radio Cascades sans oublier les représentants de Sidwaya, l'Observateur Paalga, Le Pays et l'AIB. Ces médias ont déjà rendu visible ce déplacement préparatoire des JCFA qui, rappelons-le, est un cadre pertinent pour rehausser les femmes africaines de l'image et leur production.

En outre, il faut surtout noter au sein de la mission, la présence de l'Union nationale des cinéastes burkinabè (UNCB), et de l'Union nationale des femmes de l'image du Burkina (UNAFIB). Ces deux structures étaient respectivement représentées par le cinéaste Emmanuel Sanon et la camerawoman Adeline Nanema.


GH, FESPACO

Structures

1 fiches

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de