SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Kevin Moné, promoteur de la Nuit des "Sotigui" : "Il faut revaloriser le métier d'acteur"

La Nuit des "Sotigui" est une autre fête du cinéma mais qui vient célébrer les acteurs du long métrage, série télé, court métrage. Assistant réalisateur sur la série "l'avocat des causes perdues", et acteur dans "les aventures de Wambi", Kévin Moné est le président du comité d'organisation. Dans une interview accordée à Burkina24, il nous donne tous les détails sur l'évènement.

Burkina24 (B24) : "La Nuit des Sotigui", qu'est-ce que c'est ?

Kévin Moné (K.M) : La nuit des "Sotigui" est une cérémonie de récompense des acteurs du cinéma africain et de la diaspora. La nuit des "Sotigui" vient redorer un peu le blason des acteurs du cinéma, ceux-là mêmes qui sont des laissés-pour-compte.

On parle plus des réalisateurs, des techniciens, des scénaristes mais ceux-là mêmes qui font la renommée du film, ceux-là mêmes pour qui les téléspectateurs s'asseyaient pour regarder le film sont pour moi des laissés-pour-compte.

Lorsqu'on voit Abdoulaye Komboudri, dit "Fils de l'homme", il est beaucoup connu mais il ne reçoit pas de trophée, Abdoulaye Dao, Serges Henri. Il faudrait aujourd'hui arriver à honorer ces personnes qui ont donné de leur savoir, leur connaissance au cinéma africain et parfois, à vil prix. La nuit des "Sotigui" vient pour donner la place qui leur est sienne.

B24 : En quoi va-t-elle consister?

(K.M) : Elle va consister en une remise des trophées dont 9 trophées de compétition pour récompenser plusieurs catégories d'acteurs et 5 trophées d'hommage. Elle se tiendra du 6 au 7 mai 2016.

LIRE L'INTÉGRALITÉ SUR http://burkina24.com/2015/02/24/kevin-mone-promoteur-de-la-nuit-des-sotigui-il-faut-revaloriser-le-metier-dacteur/

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de