SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Un distributeur pour "La sirène de Faso Fani"

"Nour films" assurera la distribution en France et les ventes internationales du long-métrage de Michel K. Zongo. C'est l'une des retombées de la "Fabrique des cinémas du monde" (Cannes).
  • Un distributeur pour <em>La sirène de Faso Fani</em>
Publié le : 02/07/2013
Source : Images Francophones - OIF, Paris
http://www.cinedoc.fr/en_dev.php?id=92
Contacter par email

"La sirène de Faso Fani" est l'un des projets de documentaire africains les plus ambitieux du moment. Récompensé à l'issue de l'atelier "Open Doors" de Locarno en 2012, puis présenté à Cannes 2013 dans le cadre de la Fabrique des cinémas du monde, le film raconte l'histoire de l'usine textile de Koudougou, au Burkina Faso, qui est devenue, sous le régime de Thomas Sankara, un symbole de résistance à une mondialisation de l'économie qui ne disait pas encore son nom. Aujourd'hui, l'usine est à l'arrêt, comme tant d'autres dans le monde, victime des "lois d'airain" de l'économie. Mais Michel K. Zongo, qui est lui-même un enfant de Koudougou, ne croit pas à la fatalité : "Si le cinéma ne peut pas refaire le monde, il peut en être l'agitateur et je veux profiter de cette agitation pour provoquer l'utopie et la rendre perceptible. La réalisation de ce film procède d'un mouvement, d'un geste qui construit un récit et qui tend l'imaginaire vers cette utopie. Ce mouvement qui part du passé, explore en premier lieu l'histoire des femmes et des hommes de ma ville qui ont été touchés par la fermeture de l'usine de cotonnades Faso Fani qui faisait la fierté de mon pays. Des histoires faites de nostalgies, de ressentis, de peurs ou de colères. De cette réalité douloureuse, j'espère faire émerger les désirs et les rêves qui se conjuguent au présent en devenant l'instigateur d'une proposition : et si aujourd'hui nous décidions de relancer la filière du coton à Koudougou, comment devrions nous nous y prendre ? Faire un film qui propose un dispositif susceptible de rassembler ses protagonistes en l'affirmation d'un rêve commun, figurer ce rêve pour leur en montrer les accents : c'est là, je crois, toute la grâce et le potentiel d'un cinéma africain à venir - celui, dans tous les cas, que j'aimerais tenter."
 
Dirigée par Patrick Sibour, la société Nour films assurera la sortie salle en France de ce documentaire long métrage de cinéma ainsi que les ventes françaises et internationales et les préventes. Le film "La sirène de Faso Fani" est coproduit par Cinédoc Films (www.cinedoc.fr), Société française dirigée par Christian Lelong, et par Perfect Shot Films, société allemande dirigée par Michael Bogár. Le réalisateur Michel K. Zongo est également coproducteur du film, pour le Burkina Faso, avec sa jeune société Diam production.
  Pierre Barrot
Images Francophones  
 
Contacts :
Michel K. ZONGO - Diam production : kmichelzongo@yahoo.fr
Christian LELONG - Cinédoc Films : christian.lelong@cinedoc.fr
  A LIRE Cannes 2013 : La Fabrique des Cinémas du Monde, par Thierno I. DIA (Images Francophones)

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de