SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Waga : Ciné Droit Libre 2014 ("J'ai un rêve", pour thème)

Pour sa 10ème edition, la manifestation cinématographique burkinabèe se tient en présence de l'invité spécial Jerry J. Rawlings, ancien Président de la République du Ghana.
  • Waga : Ciné Droit Libre 2014 (J'ai un rêve, pour [...]
© DR
Publié le : 04/06/2014

Partagez :

Le thème du Festival Ciné Droit Libre - Ouagadougou 2014 est "I Have a dream" ("J'ai un rêve", en anglais), en écho au discours de Martin Luther King, avec des films et des invités de marque autour de la notion de rêve d'un monde meilleur. Estimant qu'au même moment où le militant des Droits Civiques lançait ses paroles en Amérique, Nelson Mandela aurait pu les prononcer en Afrique du Sud,
sous le patronage de Maki Mandela, fille de Nelson Mandela. Ce qui explique aussi le fait que Mandela : un long chemin vers la liberté de Justin Chadwick soit le film d'Ouverture : c'est un biopic qui reprend le livre autobiographique de Mandela.
Des extraits du poignant documentaire Thomas Sankara, l'homme intègre du réalisateur français Robin Shuffield seront projetés : le Président Jerry Rawlings y témoigne de sa relation privilégié avec Thomas Sankara.
 


 
Parmi la sélection de films proposés aux Ouagalais, on retrouve deux films soutenus par le Fonds Francophone (OIF / CIRTEF) : Examen d'État de Dieudo Hamadi  sur la détermination de Congolais(es) à passer le Baccalauréat appelé Examen d'Etat à Kisangani où se déroule l'action. Le réalisateur congolais présente également le multiprimé Atalaku portraiturant l'utilisation de crieurs publiques par les politiciens et églises ; il animera une Classe de Cinéma.
 

 
Pour que la mort ne tue pas une seconde fois (par le silence), Ciné Droit Libre - Ouagadougou 2014 programme 7 jours à Kigali (20 ans après le génocide rwandais) coréalisé par Mehdi Bâ et Jeremy Frey. Le documentaire revient avec efficacité et sans sensiblerie, sur cette semaine décisive où le dernier génocide du 20ème a débuté et aurait pu être stoppé si les forces militaires internationales avaient reçu des ordres claires des politiciens qui aujourd'hui jouent aux vierges effarouchées face au souvenir du million de morts et au courage des rescapés.
 
Boy Saloum : la révolte des Y'en a marre de Audrey Gallet fait le portrait des membres fondateurs de Y'en a Marre, collectif patriotique, pacifique et apolitique, en particulier Sofia Denise Sow. Ils ont sonné l'alerte face aux dérives du pouvoir sénégalais et continuent de prôner le renouveau sociétale.
 
Abdoulaye Diallo est le Directeur du festival dont Gidéon Vink est le Directeur artistique et Programmateur, aux côtés de Inussa Baguian, Responsable.

Thierno I. Dia
Images Francophones  

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de