SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Yiriba

Yiriba
Genre : Album | Reggae
Rubrique : Musique

Partagez :

L'album Yiriba, ce sont 12 titres chantées en dioula, français et lobiri dans les styles "reggae sahélo-mandingue" (Rickson) et "Bigdjoda dance" (Bicay) s'inspirant profondément de la culture musicale du Burkina Faso.

Yiriba signifie en langage dioula, "le grand arbre" ou "baobab". Ce grand arbre est l'arbre à palabre où aiment se retrouver les vieux pour régler les problèmes du village et de la communauté. L'ombre de Yiriba nous protège du soleil. C'est sous cette ombre que s'accorde le pardon, que les anciens conseillent les jeunes, que l'homme a son retour du champ peut se reposer, que la femme pile le mil pour le repas du soir. Les fruits de Yiriba sont abondants et doux. Les maladies du corps peuvent être soignées avec les racines et l'écorce de Yiriba. Son écorce donne des fibres utiles à la fabrication des costumes des masques sacrés ou des habits de la fête et de la danse.

Yiriba c'est donc aussi "Les héros", tous ces gens qui ont oeuvré pour transformer la société, les sages, les hommes politiques, les enseignants, les infirmiers, les journalistes, les étudiants, les simples citoyens, dont beaucoup ont disparu. C'est à eux que cet album est dédié.

Contenu :


1. Soungourouba : "Papa, je veux me marier, mais j'ai peur des Soungourouba, ces "grandes dames", ces filles de joie, ces mange-mil, qui ne recherchent en moi que l'argent, et qui trahissent l'Amour".

2. Djarabi : "Je dois partir en France, là-bas il y a les écoles, le travail, de l'argent ! Et Djarabi, "ma chérie", est en train de pleurer, elle ne veut pas que je parte, elle ne veut pas vivre sans moi, elle sait que, là-bas, je vais l'oublier".

3. Afrique désunie : "Si l'Afrique dors toujours, c'est à cause de nous les africains : quand est-ce que l'Afrique va se réveiller ? Quand est-ce que l'Afrique va s'unir ?"

4. Yiriba : "L'arbre qui était notre espoir, c'est arbre est tombé ; celui qui se lève aujourd'hui pour sauver l'Afrique, on le trahit !"

5. Crise universitaire : "Les étudiants ne sont pas des rebelles, ils veulent simplement manger et bosser !"

6. SIDA balaouh : "Le SIDA, ce grand mal, est entré dans le monde... tout comme dans ce jeune garçon que j'ai vu couché à l'hôpital".




L'album "Conscience" qui reflète l'esprit de l'album Yiriba par son genre le sahélo manding, chanté en Dioula, Français et Mooré.

Plus d'infos

Personnes

1 fiches

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de