SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Adama Ouedraogo (Flute Man)

Adama Ouedraogo (Flute Man)
Réalisateur/trice, Flûtiste, Conteur/se
Rubrique : Musique, Théâtre, Poésie / conte
France


Le multi-instrumentiste et compositeur Adama Ouedraogo - également conteur et pédagogue - naît en 1964 à Ouagadougou, capitale du BURKINA FASO (Le pays des hommes intègres). Sa famille appartient à l'ethnie Mossi qui constitue  la communauté la plus nombreuse du pays.



Adama Ouedraogo  grandit dans la province du Kouritenga – située au Centre-Est. Dans ce milieu essentiellement rural, Adama est  environné par la sonorité des instruments de musique traditionnelle : tambour, guitare mossi (koundé ), corne de bœuf (barogo) et  kalimba dont les origines  remontent à l'Egypte antique.



A l'âge de six ans, Adama entend son grand-père et ses oncles jouer de la méénome, une flûte en tige de mil. Mais le premier instrument qu'il fut amené à pratiquer ce sont…ses mains, qui lui permettaient  de communiquer avec les autres bergers . Aujourd'hui encore, Adama Ouedraogo, en soufflant dans ses  mains jointes, est capable de reproduire fidèlement le son d'une flûte.



Et c'est seulement à l'âge de dix-huit ans - en 1982 -  que va débuter son apprentissage auprès du maître-flûtiste peuhl  Bary Adama qu'il rencontre à Bilbaa-Bili le quartier où se retrouvent les musiciens de la capitale. Le maître initie à la flûte-à-bec cet élève passionné en lui faisant interpréter la musique traditionnelle de… l'Inde !



 



Cet enseignement se déroule sur quatre années au cours desquelles l'élève s'exerce par lui-même à transcrire pour flûte à bec la musique qu'il entend chaque dimanche au Temple protestant du village où il a grandi. Malgré les interdits des imams, Bary Adama (lui-même de confession musulmane) encourage son élève. Celui-ci, retrouvant son maître en 1998, va alors poursuivre l'apprentissage de la flûte traditionnelle peuhle. 



« La flûte peuhle est mystique »  affirmait souvent le pédagogue à son élève.



 



Au cours des années 2000 et 2001, Adama Ouedraogo devient musicien professionnel au sein du groupe Watinoma et participe aux jeux-concours de musique de l'Inde qu'organise Moustapha Tombiano, de la station Horizon fm, à la Maison  du Peuple de Ouagadougou. Musicien et compositeur au sein du groupe Rayangnewind (huit membres) Adama Ouedraogo en devient le directeur artistique : en 2005, le groupe se produit pour la première fois en Belgique au festival Esperanzah! où il rencontre un grand succès.



 

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de