SPLA : Portail de la diversité culturelle
Burkinacultures

Bèbè Moïse Hien

PRESENTATION DE L'ASSOCIATION DITAH DE GAOUA

L'Association Ditah a connu un changement de dénomination, un renouvellement de son bureau exécutif ainsi qu'une autre orientation dans sa mission de développement.
Avec comme ancienne dénomination Sidjièfô-culture qui avait comme objectif principal la préservation du patrimoine, culturel de la province du Poni et compte tenu des difficultés de développement que rencontre cette province, l'Association a souhaité s'intéresser au développement rural durable efficace.
Elle a pour siège : Gaoua, Chef lieu de la province du Poni et de la région du Sud-ouest. Elle couvre les 10 départements que compte la Province la province.
C'est pourquoi, elle a choisi 04 axes prioritaires pour permettre au Poni de bénéficier d'un développement durable que sont :
I - Développement communautaire
- Organisation des activités sylvo- agro- pastorales
- Gestion des ressources naturelles
- Promotion des droits humains
- Promotion de l'éducation, Alphabétisation et Santé communautaire.

II - Valorisation des activités artistiques, culturelles, sociales et touristiques
- Valorisation
- Promotion
- Conservation du patrimoine culturel et humain
- Création des sites touristiques
- Législation culturelle
- Appui social
- Promotion de l'Eco - tourisme
- Développement des relations SUD-Sud / Nord -Sud et de l'intégration sous régionale

III - Organisation et Assistance
- Foires
- Festivals
- Carnavals
- Approche genre
- Spectacles
- Conférences
- Rituels traditionnels


IV_ Renforcement des capacités des acteurs
- Formations
- Suivis techniques et évaluations
- Financements de micro- Projets
- Privatisation des activités et entreprises de l'association.

PROFIL DU PROMOTEUR

- Etudiant à l'école de musique et de danse de 1997 à 1999,

- Stagiaire à l'INA (Institut National des Arts d'Abidjan en 2000),

- Artiste musicien en herbe de 2000 à 2003.

- Metteur en scène de théâtre et de chorégraphie


- Détenteur de plusieurs attestations de formation en sport, culture, santé et développement rural,

- Promoteur de la Foire du Grenier


- Promoteur Directeur du FIE.TO.REF

- Partenaire de l'ONG Plan Burkina /bureau de Gaoua


- Directeur artistique de la compagnie théâtrale "Les Heltounon" de Gaoua

- Coordonnateur chargé du budget, et des finances du nouveau réseau des festivals d'intégration artistique et culturelle pour enfant d'Afrique (RA.FI.CAEJ).


- Chef de délégation et encadreurs des Ambassadeurs culturels du Burkina Faso catégorie enfant au Festival Sukabè du Niger à Dosso et à Maradi en 2005,2006.

- Manager d'association féminine de développement dans la région du Sud- ouest Burkina- Faso.


- Vice-président du jury International du Festival Sukabè à Maradi "2eme ville du Niger"

- Président de l'union des Producteurs de Bissap de la Province du Poni.


- Président / Fondateur de l'Association Ditah de Gaoua Ex "Sidjièfo -Culture".



CHAPITRE : PRESENTATION DU CONTEXTE
CONTEXTE :
Malgré la bonne pluviométrie permettant une agriculture abondante, l'ignorance fait de cette population, essentiellement rurale, l'une des plus pauvres du pays. Cette pauvreté est la cause de l'exploitation massive du bois devenue la principale source de revenus des femmes de la localité. De par la transformation quantitative du bois en combustible, les réserves forestières de la province sont menacées de disparition si rien n'est entrepris à ce sujet.

Pour ce qui concerne la pollution ou la dégradation de la nature, le manque d'assainissement pourrait être la cause principale de cette dégradation. Les sachets plastiques ne sont jamais conservés ou stockés par manque de sensibilisation à ce niveau et l'ignorance des associations locales. Les conséquences qui pourraient provenir des sachets plastiques sur notre environnement sont incalculables. A cet effet, on peut reconnaitre que la transformation des sachets plastiques dans cette localité n'existe point et demeure l'énorme difficulté que connait notre environnement.

Pour le volet touristique, les habitants de la province du Poni ont su conserver jusqu'à nos jours, certaines valeurs culturelles qui font du "Lobi" un conservateur averti.

Vivant dans une végétation admirable, le pays Lobi est situé en grande partie entre les collines, ce qui lui donne une particularité géographique non égalée au Burkina Faso. Il faut ajouter le musée de la civilisation du "rameau lobi" qui existe à Gaoua.

La province du Poni est peuplée d'ethnies diverses dont les Gans, une minorité aux valeurs culturelles très riches et vivantes. C'est dans cette localité qu'on trouve un roi : le Roi Gan, avec le site des tombes de toutes les successions de rois qui ont régné en pays Gan. Ces tombes sont appelées les "Sanctuaires des rois Gans" dans le village d'Obiré. C'est dans cette zone du pays lobi qu'existe l'une des fantastiques et mystérieuses forteresse qui ont existé depuis le XIème siècle d'après les recherches du professeur Tiedga.
Le but de la recherche archéologique est de découvrir la paternité, l'usage et l'âge de ce monument appelé "Ruines de Loropéni" et de l'inscrire dans le patrimoine mondial de l'UNESCO ; ce qui a été heureusement le cas tout récemment dans le mois de Juin 2009, en Espagne. Le monument reste et demeure la plus importante et la plus vivante architecture ancestrale de la sous-région. Nous pourrions également citer les grottes coloniales du département de Gbomblora, etc.
Dans cet aperçu sur le contexte touristique, notons que la ville de Gaoua et la province du Poni, en générale, bénéficie d'énormes fréquentations touristiques, ce qui a permis à certaines infrastructures commerciales, associations et même privées de tirer d'énormes profits et cela grâce à la richesse culturelle et du potentiel touristique de cette province.

CHAPITRE I-IV DESCRIPTION DU PROJET

A/ NATURE DU PROJET

Le projet "Festival International de l'Environnement du Tourisme et de la Reforestation (FIE.TO.REF)" est un projet qui vise en général à sauvegarder notre environnement victime d'une forte déforestation.
C'est un projet de reboisement, de tourisme et de protection de l'environnement qui va contribuer efficacement à consolider les efforts pour un développement durable de la Province du Poni,renforcer les liens d'amitié entre les pays africains et dynamiser le processus d'intégration sous régionale, et de réussir un partenariat durable visible avec les O.N.G Africaines, Européennes et l'Association Ditah.

C'est pourquoi, ce projet FIE.TO.REF va regrouper près de 400 personnes volontaires pour la sauvegarde de l'environnement et la promotion du tourisme. Tous les participants et participantes seront composée d'artistes "Groupe Artistiques", de touristes, des membres ou responsables d'O.NG ou d'Associations venant d'Afrique de l'Ouest, du Sud, et de l'Europe à partir du 30 juillet au 08 Août 2009. Les pays de la CEDEAO bénéficieront de la plus grande participation signe d'une intégration pleine d'espoir. Le Burkina Faso Pays organisateur sera présente avec la grande participation dont les majeures parties des participants (es) nationaux proviendront du Poni Province d'accueil.
Ce Festival aura pour thème : Tourisme responsable, une alternative pour la protection de l'environnement.

2.) IL A POUR OBJECTIF GENERAUX :

- Contribuer à la sauvegarde de l'environnement
- lutter contre la pollution et la dégradation de la nature.
- Contribue à la sensibilisation des populations locales sur les sujets de l'environnement par des expressions scéniques divergentes.
- Valoriser et expansion du potentiel touristique local.
- Promouvoir l'intégration sous régionale et la coopération Sud/sud et Nord- sud.

3.) OBJECTIFS SPECIFIQUES :

- Reboiser à cette 2eme édition 15.000 plants dont 12.000 dans le site du camp militaire de Gaoua 22 RIC (Régiment d'Infanterie Commando) de Gaoua 12.000 sur une superficie de (01 ; 5) km2 et 3000 dans les espaces de la municipalité de Gaoua.
- Ramassage des sachets plastiques dans la ville de Gaoua.
- Visiter 03 sites touristiques les plus importants dans le Poni.
- Promouvoir les diversités culturelles et artistiques de chaque pays sous la forme d'une compétition dans les disciplines comme le Théâtre, la danse traditionnelle, le poème, le chant en ch?ur, le ballet moderne chorégraphique "Play - back", les spécialités artistiques et culturelles de chaque pays.
- Encourager et promouvoir le processus de l'intégration sous régionale, la coopération Sud- sud et Nord- sud.

4.) RESULTATS ATTENDUS

- 15.000 plants dont 12.000 sont plantés au site du camp militaire de Gaoua sur une superficie de 2. Km2 et 3000 plants ornementaux dans les artères et espaces de la municipalité de Gaoua.
- 05 tonnes de sachets plastiques ont été collectés et stocké.
- Sensibilisation effective de 2.500 personnes sur les sujets de l'environnement.
- Visite effective de 03 sites touristiques tel que : Les ruines de loropeni, le musée de la civilisation lobi à Gaoua, les grottes coloniales de gbomblora.
- Compétitions artistiques et culturelles de 11 Pays dans les disciplines comme : la danse traditionnelle, danse moderne chorégraphique moderne, théâtre, poème, chants en ch?ur, et quelque savoir faire culturelle de chaque pays.
- La coopération Nord-sud, Sud- sud et L'intégration en marche au Burkina Faso par la présence de 11 pays étrangers et 05 pays européens.

CHAPITRE V : MODALITE DE MISE EN ?UVRE

1.) Moyen humains : 25 membre pour le comité d'organisation répartis en deux groupes Ouaga- Gaoua. Ils auront pour tache de conduire les activités liées à l'organisation de ce projet. A u sein de ce comité, il sera question de créer des commissions et de repartir tous les membres dans chaque comité.
NB : Pour promouvoir l'esprit de l'intégration sous régionale qui fait partie de nos objectifs a partir de cette manifestation, des pays frères invités seront impliqués dans certains commissions. Leurs missions prendront fin à partir de toutes les activités liées au déroulement de cette manifestation et sera pourvu d'un rapport que le comité remettre au bureau exécutif de l'Association Ditah.
Pour les participants nous envisageons accueillir à cette 2eme édition 400 personnes de toutes catégories confondus : Enfants, jeunes, et adultes des deux sexes qui de 11 pays africains dont 10 pays etrangés comme :
- L'Afrique du Sud
- Le Ghana
- Le Nigeria
- Le Mali
- Le Bénin
- Le Togo
- La Cote d'Ivoire
- Le Sénégal
- La Lybie
- Le Niger
- Le " Burkina -Faso" Pays organisateur.
Chaque délégation se partage les places qui sont :, Le Niger 25, la Lybie 10, le Sénégal 10, la Cote D'Ivoire 25 Pays "frontalier avec Gaoua ville d'accueille du festival", le Togo 18, le Bénin 18,le Mali 25,le Nigeria 16, le Ghana 25 Pays "frontalier avec Gaoua ville d'accueille du festival" et L'Afrique du Sud 10 et le Burkina -Faso avec 175 participants.
En général, nous attendons des pays étrangers Africains 180 participants et 45 des pays européens comme le Canada avec 15 places, la France avec 15 places, la Belgique avec 05 places, l'Allemagne avec 05 places, le Japon avec 05 places.
NB : Ses différences dans la répartition des places sont dues à la distance qui existe entre ces pays et le Burkina -Faso. Une manière pour l'Association Ditah de facilité le déplacement de ses pays en destination du Burkina - Faso.
1.) Moyens financiers : Négocier auprès des bailleurs de fonds, O.N.G, (contribution)
2.) Moyens matériels : L'Association Ditah est une jeune Association qui vit les mêmes difficultés que les autres Association s?urs du pays. Elle procédera à la location d'un grand nombre de matériel malgré qu'une partie dudit matériel soit certainement livrée par des partenaires.
LE MATERIEL A LOUER EST COMPOSE COMME SUIT :
TRANSPORT : (Véhicule),
HEBERGEMENT : (Location hôtel pour invités, location salles d'hébergements, location couchette festivaliers, location salles d'hébergements Ouaga).
RESTAURATION : (location cuisine de restauration, location ustensiles de cuisine, prestation des restauratrices, location restaurant pour invités et officiels).
MATERIEL DE REBOISEMENT : (Pioches, Daba, Pelles, Bare a mines, Machettes, Brouettes)
ORGANISATION PRATIQUE : (location de bâches de manifestation, location de podium de manifestation, location stands espace loisirs, location main d'?uvre trouaison).
ANIMATION : (Location Podium d'animation, location chaises, location compteur d'électricité", location sécurité, location matériel de sonorisation, location Presses).

Pour la mise en ?uvre de ce projet qui est à sa 2eme édition, un comité d'organisation sera installé et sera composé de 15 membres. Il aura pour tâches de conduire les activités liées à l'organisation de ce projet.
Au sein de ce comité d'organisation il sera question de créer des commissions et répartir tous les membres composants ce comité d'organisation dans les dites commissions.
Sa mission prend fin à partir de la fin de toutes les activités liées au déroulement de cette manifestation et sera pourvu d'un rapport que le comité remettra au bureau exécutif de l'Association Ditah, structure responsable de ce projet.

VIABILITE DU PROJET ET LES PERSPECTIVES DE PERENISATION

1- VIABILITE

- Les autorités politiques, administratives et coutumières ont pris l'engagement de soutenir l'aboutissement de l'activité ; ce qui témoigne également de leur présence aux cérémonies d'ouverture et de clôture de la précédente édition.
Dans le rapport financier de la dite édition, la contribution des partenaires techniques et financiers acquise en témoigne également, soit environ la somme de un million de francs en numéraire et de nombreux matériels.
Pour les éditions futures, 45% des recettes seront déposés chaque fois dans un compte spécial intitulé au nom du FIE.TO.REF ; ce qui va permettre au fur et à mesure, et cela dans les cinq prochaines éditions, de baisser la subvention attendue de 25% pour les futures éditions.

2 - PERSPECTIVES D'AVENIRS

L'Association Ditah a dans son programme quinquennal sur la protection de l'environnement, le développement touristique et la reforestation etc., plusieurs sujets à mettre en ?uvre. Mais pour ce cas spécifique, voilà ce qui suit :

Les activités éducatives et de formation sur des sujets comme :
- La sensibilisation sur les problèmes écologiques et sur le programme MAB (Man and Biosphère) et sur la sauvegarde de l'environnement

 Coopération sud-sud et nord-sud :

- Consolidation des relations par des initiatives pour un développement durable, efficace entre les partenaires et l'Association Ditah pour le bien être de la province du Poni.

Développement de l'éco-tourisme :

- Découverte de la nature et le respect de l'environnement et de la culture locale.

Développement du tourisme et de l'hôtellerie :

-Valorisation de nouveaux sites touristiques et sensibilisation pour le développement de l'hôtellerie dans le Poni.

La lutte contre la survie des sachets plastiques :

-Stockage des sachets et transformation pour l'usage sociale et commercial.

Contribution dans la lutte contre la désertification et pour la promotion de l'éco-tourisme :

- Organisation d'une caravane dans certaines villes d'Afrique de l'ouest, victimes des actions néfastes à la survie de l'environnement et la promotion du tourisme local.

NB : Atelier d'intégration :

Thème : Nouvelle orientation du FIE.TO.REF pour une Afrique unie et prospère et un éco-tourisme pour un développement durable du Poni.


III : IMPACTS :

A- L'IMPACT SUR LE DEVELOPPEMENT EN GENERAL

1) SA PORTEE SOCIALE

Le projet FIE.TO.REF qui va réunir environs 400 personnes ; adultes, jeunes et enfants de nationalité diverses, contribuera efficacement à la dynamisation de la cohésion, à l'intégration d'individus ou de groupes marginalisés, au renforcement du sentiment d'appartenance à une collectivité territoriale nationale et internationale des conditions de vie de cette population.

2)SA PORTEE ECONOMIQUE :
Le projet FIE.TOREF contribuera à l'émergence de l'économie locale. Il permettra à certaines personnes de se créer un emploi temporaire. Cette occasion permettra aussi de présenter une fois de plus leurs produits artisanaux aux visiteurs.
Les commerçants de n'importe quelles catégories verront leurs clientèles s'augmenter et leurs marchandises consommées à une allure incroyable.
Le projet sera un facteur déterminant pour le développement de nouvelles initiatives économiques, collectives ou privées de cette province du Poni notamment de la ville de Gaoua, par le simple fait qu'il contribue à la réhabilitation sociale et culturelle de ses habitants et offrira à ceux-là un cadre de rencontre et d'émulation. Il stimulera les investissements dans une localité en contribuant à améliorer l'image et l'abstrait de celles-ci.

B-L'IMPACT SUR LE DEVELOPPEMENT CULTUREL

A.)IMPACTS SUR L'ASSOCIATION DITAH :

- Ce Projet sera un tremplin de dynamisation de l'Association Ditah. Il renforcera la crédibilité de L'Association vis à vis des organismes d'entraides au développement et des décideurs politiques.
- Il permettra à l'Association Ditah de mettre en marche son plan d'action quinquennal pour le développement durable de la Province du Poni.
- Il permettra à l'Association de consolider ses liens de coopérations durables avec des organismes étrangers et Ambassades désireux de promouvoir un développement durable au Faso.

C.) L'IMPACT SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FILIERE

- Le FIE.TO.REF est perçue par les touristes et O.N.G comme un tremplin.
- La visibilité des sites touristiques du Poni sont rendus visibles et fréquentés.
- Les Zones forestières dégradées sont en protection.

D.) IMPACT SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA LOCALITE.

- Contribuera efficacement à ouvrir la Province du Poni au reste du monde entier pour son développement durable.
- La Province est devenue attrayante pendant le FIE.TO.REF.
- La Commune de Gaoua s'anime en ce moment.
- Le Burkina -Faso par le biais de la Province du Poni, bénéficiera en termes de tourisme de la dimension la plus importante de la sous- Région.

1) SA PORTEE SOCIALE

Le Projet FIE.TO.REF qui va réunir près de 400 personnes, adultes, jeunes et enfants des deux sexes de nationalités diverses, contribuera efficacement à la dynamisation de la cohésion sociale, à l'intégration d'individu ou de groupe marginalisés, au renforcement du sentiment d'appartenance à une sphère sociale nationale et internationale et à la volonté de participer à son développement pour l'amélioration des conditions de vie.

2) SA PORTEE ECONOMIQUE

Le Projet FIE.TO.REF contribuera à l'émergence de l'économie locale. Il permettra à certaines personnes de se créer un emploi temporaire. Cette occasion permettra aussi de présenter une fois de plus les produits artisanaux aux visiteurs.
Les commerçants de n'importe de toutes catégories verront leurs clientèles s'augmenter et leurs marchandises s'augmenter à une allure inattendue.
Ce Projet sera un facteur déterminant pour le développement de nouvelles initiatives économiques, collectives ou privées de cette province du Poni, notamment de la ville de Gaoua par le simple fait qu'il contribue à la réhabilitation sociale et culturelle de ses habitants et offrira à ceux-ci un cadre de rencontre et d'émulation.
Il stimulera les investissements dans cette localité en contribuant à améliorer l'image et l'abstrait de celle -ci.

E) L'IMPACT SUR LE DEVELOPPEMENT CULTUREL

1.) DEVELOPPEMENT CULTUREL LOCAL
- Ce Projet permettra de renforcer les capacités d'expressions artistiques des troupes africaines et notamment celles du Burkina- Faso et en particulier celles de la province du Poni.
- Favorisera des échanges culturels entre les participants.
- Changera les mentalités de la population vis-à-vis de l'environnement.
- Permettra de renforcer les capacités d'exploitation des troupes africaines et notamment du Burkina Faso :
- Favorisera des échanges culturels entre les participants,
- Changera les mentalités des habitants de cette province vis-à-vis de l'environnement,
- Contribuera au développement touristique de la province du Poni et du Burkina Faso en général.

Laissez-nous vos commentaires !

Laissez-nous vos impressions, remarques, suggestions pour améliorer le nouveau site Sudplanète. N'hésitez surtout pas à nous rapporter les éventuels bugs que vous pourriez croiser.

Partenaires

  • Arterial network Burkina Faso chapter

Avec le soutien de